mercredi 24 juin 2015

De Quel Bois On Se Chauffe

(je ressors ici un vieux texte que j'ai écrit en 2012, et qui m'a valu, outre une ou deux souscriptions pour La Maison aux Mille Images et les Journées du Film Bricolé, une commande de paroles de chanson)
*la souscription est finie mais je laisse le lien, si certains ont la curiosité de voir les "gourmandises"

Voyant le projet de financement participatif des Journées du Film Bricolé s'embourber, j'ai extirpé ma chemise de bûcheron de mon tas de fringues froissées, j'ai pris ma hache, j'ai enjambé une clôture, j'ai abattu une forêt entière (bon d'accord, pour être exacte, plutôt un bosquet), j'ai appelé sur mon vieux Nokia un copain manouche, qui a déboulé ni une ni deux avec son camion Peugeot, on a chargé tout ça, et avec ces 20 stères de bois on est allé demander de l'aide au media manager dont la plaque dorée rutile au 28 avenue Cohalion.

Il nous a dit que le bois était vert (c'était vrai, mais on a démenti avec véhémence), qu'on était des bons à rien (...), et qu'il allait réfléchir à la question, à condition qu'on lui débouse sa fosse d'aisance.
On a craché, dans nos têtes on lui a jeté des sorts, mais on lui a récuré, sa fosse à merde.

Là il est revenu vers nous, il a réprimé un sourire en voyant qu'on avait fait le turbin, il a déclaré qu'il avait bien réfléchi à la question, qu'il avait analysé différentes pistes, et qu'il avait synthétisé tout ça sur la feuille de papier qu'il a d'abord fait mine de nous tendre, mais comme on avait les mains dégueulasses, il a plié la feuille en huit, et il l'a glissée dans la poche de ma chemise à carreaux, en nous disant qu'il fallait qu'on parte maintenant parce qu'il avait un rendez-vous important.

- bon qu'on s'est dit, vu ce que ça nous a coûté, ils doivent casser la baraque, ses conseils.

Rentrés à la Maison, où les enfants piaillaient et où Jean-Yves nous avait servi un café, on s'est lavé les mains, et on a déplié le papier du type.

Dessus y'avait juste marqué:
FACEBOOK

- il est balèze, le mec, on s'est dit, pourquoi on n'y avait pas pensé avant?

Bref, y'a plus de temps à perdre:

1 - vous devenez amis: http://www.facebook.com/marie.paccou.92 - vous faites votre choix dans les différentes souscriptions proposées: http://fr.ulule.com/film-bricole/*


3 - vous alertez toutes vos connaissances, par mail, par facebook, par tuit, par télégramme,
par téléphone, par pigeon voyageur


Les gourmandises, ça se mérite, bande de filous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire